Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer    la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants, par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’esclavage à la Guadeloupe, une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque, malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines, arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804;

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

Rwanda

 

 

Géographie

 
Le Rwanda petit pays enclavé dans l’est de l’Afrique centrale, a une superficie de 26340 km². Sa capitale est Kigali Le relief, très accidenté, offre un paysage de collines et de vallées. Au Nord, les monts Virunga , 4507 m sont volcaniques.

L’Ouest est bordé par la crête Congo-Nil qui s’étire, du Nord au Sud, sur une largeur de 20 à 50 km, et dominé le lac Kivu. À l’Est s’étend la zone des Basses Terres lacustres, dite des Mille Collines. Le climat équatorial est tempéré par l’altitude.

Le Rwanda fait partie de l’Afrique des grands lacs

 

Appelé le Pays des mille collines, le Rwanda est bordé au nord par une chaîne de volcans élevés ,3500 à 4 500 mètres, à l'est par les marais de l'Akagera, au sud-est par les marais du Bugesera, au sud-ouest par le massif forestier Nyungun, où se trouve la source duNil, et à l'ouest par l'immense lac Kivi

 

La capitale, Kigali, est à 1 400 mètres d'altitude et une grande partie du pays est au-dessus de ce niveau. Bien qu'étant situé juste sous l’Equateur du fait de l'altitude, le Rwanda a un climat très agréable et des températures moyennes de 18 à 20 degrés, parfois moins dans certaines régions montagneuses.

 

Le pays ne manque ni de pluies, ni d'eau. Les forêts d'altitude ,en diminution, maintiennent des réserves d'eau qui alimentent les rivières dans les périodes plus sèches ,juin-août. Il arrive malgré tout qu'il y ait certaines années des périodes de sécheresse.

 

Les paysages sont très verdoyants, ondoyants, fréquemment couverts de bananeraies et les rivières abondantes.

 

Dans les vallées et jusqu'au sommet des collines, les petites parcelles cultivées à la houe, quadrillent la campagne. Parfois quelques vaches aux grandes cornes sont veillées de loin par un enfant. De grands nuages lambinent dans le ciel bleu. Peu de villages.

 

L'habitat est dispersé dans les collines. Les maisons sont en brique de terre ocre ou en brique cuite pour les plus cossues, toujours dans un jardin clôturé, sauf parfois en bordure de route. Les fenêtres grillagées. Les toits sont en tôle, parfois en tuiles.

 

Les grandes routes qui relient Kigali et les grandes villes de province sont en bon état ou en cours de réfection, mais les autres routes, en terre rouge ravinée, sont souvent mauvaises.

 

Quel que soit leur état, elles ne sont jamais désertes, et témoignent, selon les mouvements de la population, de la présence des marchés.

 

Les marchandises achetées ou vendues sont transportées dans des pick-up japonais, sur la tête ou sur des vélos, parfois encore sur de massifs vélos en bois ,gicugutu Kinyawanda qui semblent n'avoir pas de limite de capacité de charge.

 

De nombreux taxis de  18 places  transportent les gens sur de plus longues distances. L'atmosphère générale donne une impression particulièrement paisible qui contraste avec l'histoire récente.

 

De temps en temps une pluie torrentielle détrempe ce paysage, puis le soleil réapparaît.

Population

Les Hutus , de branche bantoue totalisent 84 % de la population contre 15 % de Tutsis ,de branche nilotique.

La principale religion est le catholicisme , 44 %, suivi de l’islam , 9 %, le reste étant constitué de différentes églises protestantes et de croyances traditionnelles.

Le taux d’accroissement de population est élevé, mais l’espérance de vie ne dépasse pas 41 ans. La population rurale est extrêmement élevée, avec un taux de 94  %.

Le Rwanda est le pays le plus densément peuplé d'Afrique continentale ,430 habitants par km2,de terres arables

 

Selon le World Refugee Survey 2008 publié par le Comité américain pour les réfugiés et les immigrants ,U.S. Committee for Refugees and Immigrants, le Rwanda abritait environ 54 200 réfugiés et demandeurs d'asile en 2007.

 

Dont 51 300 de la République démocratique du Congo ,Congo-Kinshasa, plus de 2 900 du Burundi, et quelques-uns d'autres pays. En 2001, la population vivant sous le seuil de la pauvreté est estimée à 60 %

 

Entre 2005 et 2010, le nombre d'enfants par femme est de 5,4Les dépenses publiques pour la santé sont de 27,3 % du budget de l'État ,en 2006.

 

Bien qu'étant un des pays les plus pauvres du monde, 92 % de la population rwandaise dispose d'une assurance maladie publique, soit plus que dans la plupart des pays développés.

 

La médecine rwandaise basée sur les plantes est toujours vivante, malgré l'intégration de la médecine occidentale.

 

Entre 2000 et 2007, le gouvernement dépense 19 % de son budget pour l'éducation En 2011, le taux d'alphabétisation de la population de 15 ans et plus est de 70,4 % .

 

Les femmes de 15 ans et plus sont alphabétisées à 64,7 % et les hommes à 76,3 %. Depuis 2010, l'enseignement public est dispensé exclusivement en anglais, ce qui a occasionné quelques critiques

 

L'accès à l'éducation est passé de 7,5 à 96 %

 

Le français, ainsi que le kinyarwanda, étaient les langues officielles du Rwanda depuis la présence belge au début du XXe siècle.

 

Le président Juvénal Habyarimana avait d'abord supprimé l'enseignement du français dans les écoles primaires .

 

Mais il fut rétabli après le génocide des Tutsi par le gouvernement d'union nationale Néanmoins, les relations tendues entre le nouveau gouvernement et la France depuis le génocide de 1994.

 

Le retour de nombreux Tutsi qui ont grandi en Ouganda ,anglophone, ainsi que l'alignement du pays avec les États-Unis, amènent le gouvernement à vouloir remplacer le français par l'anglais.

 

Il est devenu langue officielle en 2003 à côté du kinyarwanda et du français qui l'étaient déjà. En 2010, l'anglais est devenu seule langue d'enseignement public en remplacement du français

 

D'après le recensement de 2012, 43,7 % de la population était catholique, 37,7 % protestante, 11,8 % adventiste, 2 % musulmane, 0,7 % membre des Témoins de Jéhovah, 2,5 % sans religion et 0,1 % animiste Rare héritage de la colonisation allemande, les Protestants incluent un nombre important de Luthériens.

 

La culture traditionnelle rwandaise est liée à celle des populations de l'Afrique des grands lacs

 

La croyance traditionnelle en un Dieu unique, Imana, sensible à leur condition, les récits oraux, la langue et les proverbes, les chants, les tambours et la danse tiennent une grande place dans cette culture fortement imprégnée des combats des guerriers et des activités agricoles .

 

L’élevage et l'agriculture, et en moindre partie, la chasse et la pêche. Depuis la colonisation, les vêtements occidentaux se sont répandus mais le pagne en coton reste un lien très important pour les femmes entre la tradition et la modernité.

 

La population est regroupée en clans familiaux et répartie, sur un autre plan, en 3 composantes , les Hutus ,84 % de la population, les Tutsis ,15 % et les Twas ,1 %Un recensement de 1996 faisait également état de plusieurs minorités.

 

Les Banyenkombo ,environ 57 000 individus, les Bagogwe ,500 à 1500 personnes et les Banyambo ,environ 400 individus.

 

La culture traditionnelle rwandaise a été fortement marquée par la colonisation allemande puis belge ,1894-1961, les Églises chrétiennes ,90 % des Rwandais sont chrétiens, et par le génocide de 1994.

 

Le christianisme, l'écrit, l'automobile, le football, la radio et la télévision, le cinéma, l'informatique, le téléphone, la référence à la citoyenneté commencent à bouleverser profondément les attitudes.

Histoire 

À partir du XIVe siècle, une dynastie Tutsi instaure un royaume en unifiant les chefferies existantes. Une minorité Tutsi domine alors une majorité d’agriculteurs Hutus.

À partir de 1923, la Belgique gère la région, rattachée au Congo belge jusqu’en 1960. En 1962, le pays devient indépendant.

Les privilèges fonciers accordés aux Tutsis sont abolis. Ceux-ci, réfugiés au Zaïre, au  Burundi et en Ouganda tentent de retrouver leur autorité, jusqu’en 1973, où le général Juvénal Habyarimana s’empare du pouvoir et conforte la prééminence Hutu.

En 1990, le Rwanda se démocratise, malgré de grands troubles. Les Tutsis, regroupés au sein du Front patriotique rwandais , FPR, essayent de reprendre une partie du territoire.

Des accords de paix sont signés en 1993. Mais en 1994, le président Habyarimana est tué dans un attentat. Des nationalistes Hutus éliminent alors en masse, des Tutsis et de Hutus modérés.

À la suite de ce génocide, les troupes du FPR prennent le contrôle du territoire. Les troupes françaises arrivent au Rwanda, sous l’égide des Nations unies, pour arrêter les massacres et permettre l’envoi d’une aide internationale.

Si 600000. Hutus sont rentrés au Rwanda en 1996, les Nations unies affirment que des dizaines de milliers de personnes manquent à l’appel.

Probablement mortes, perdues dans la jungle ou massacrées par les forces Tutsis, exactions débordant sur le territoire de la République démocratique du Congo ,voisin.

Désigné président en avril 2000, le général-major Paul Kagamé est l’homme fort de régime depuis 1994.

Le Rwanda est une république de type présidentiel. Le Président est élu au suffrage universel , le Parlement du Rwanda est constitué de deux chambres , la Chambre des députés et le Sénat.

 

Les partis politiques, indépendamment de leurs activités habituelles, se réunissent dans un Forum de concertation, dont les décisions sont prises par consensus.

 

Le pouvoir judiciaire est constitué de la Cour Suprême, la Haute cour de la République, de Tribunaux de provinces, de Tribunaux de Districts et de Villes, et de juridictions spécialisées , Gacaca ,justice traditionnelle villageoise, militaires.

 

La politique du Rwanda est fortement imprégnée des conséquences du génocide des Tutsi de 1994, du contexte du mal- développement, et de l'instabilité de l'Afrique des grands lacs ,Burundi, Ouganda, Est de la République démocratique du Congo.

 

Le 8 juin 2007, l'Assemblée nationale du Rwanda abolit la peine de mort, pour tout type de condamnés. Cette mesure est entrée en vigueur le 25 juillet 2007, et aura pour effet direct de voir 600 condamnés à mort voir leur sentence transformée en prison à vie.

 

 La présidence portugaise de l'Union européenne a salué l'abolition de la peine de mort comme  une étape fondamentale vers la promotion des droits de l'homme et traduit la détermination inébranlable d'assurer la justice et la réconciliation au Rwanda 13 ans après le génocide .

 

Le Parlement du Rwanda est devenu, en 2008, le premier du monde à afficher une majorité de femmes ,aujourd'hui, 56 % des députés,.

 

 

  Sainte Lucie 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy