MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », « le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire» marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

 Le xxème siècle

 

 

La suprématie du continent se traduisit, sur le plan international, par l'intervention des États-Unis dans les grands problèmes concernant la sécurité et la paix, non seulement en Amérique mais aussi dans le monde entier.

En 1823, la doctrine de Monroe affirma que les États-Unis ne permettraient plus de nouveaux contrôles européens sur les territoires des Amériques, hormis ceux déjà établis à cette époque.

Le seul grand conflit intercontinental fut la guerre du Mexique, de 1846 à 1848, entre les États-Unis et le Mexique. Pendant le XXe siècle, une tendance à la détente se développa entre les nations des Amériques et prit forme, en 1910, avec l'établissement de l'Union panaméricaine.

L'entrée en guerre des États-Unis, tant en 1917 qu'en 1942, fut un élément crucial de la victoire finale contre l'Allemagne et ses alliés. Les États-Unis furent les premiers à se doter de l'arme atomique, et sont les seuls à l'avoir utilisée, en 1945.


La conférence sur la défense du territoire américain de 1947 promulgua le traité américain d'assistance réciproque - le traité de Rio - ratifié par les
États-Unis, le Mexique et dix-sept États d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud.

Ce traité pourvoit au règlement des désaccords entre les différents pays et prévoit une défense unie contre une agression de la région entre la mer de Béring et le pôle Sud. En 1948, l'Organisation des États américains ,OEA, fut créée pour appliquer le traité de Rio et pour servir de système de sécurité collectif.


L'alliance pour le Progrès, établie en 1961, fut acceptée par les
États-Unis et dix-neuf nations d'Amérique latine à Punta del Este, en Uruguay, elle consistait en un plan décennal de développement économique et social, et de renforcement des institutions démocratiques.

Toutefois, après la première période de dix ans, l'alliance constatait des résultats mitigés et cessa progressivement son activité.


L'établissement d'un gouvernement prosoviétique à
Cuba, en 1959, incita les gouvernants libéraux des États-Unis à réagir. Les États-Unis aidèrent des contre-révolutionnaires à tenter de prendre le pouvoir dans l'île en 1961, tentative qui échoua.

En 1962, l'OEA vota l'exclusion de Cuba du système américain en raison de son alignement sur les pays du bloc communiste. Peu après, la découverte de bases de missiles soviétiques sur Cuba provoqua une crise très grave entre les États-Unis et l'Union soviétique.

Les États-Unis effectuèrent un blocus sur l'île et exigèrent le démantèlement des bases. L'Union soviétique se plia aux exigences et retira ses armes.


Les relations entre les
États-Unis et le Canada sont particulièrement détendues depuis la guerre anglo-américaine ,1812-1815. Depuis cette date, il n'existe aucune installation militaire dirigée contre l'un ou contre l'autre sur la frontière entre les deux pays.

Les États-Unis et leCanada collaborèrent étroitement dans le conflit qui les opposèrent aux puissances de l'Axe pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pendant la guerre froide, les gouvernements canadien et américain établirent le plan d'une défense commune contre une éventuelle agression de l'Union soviétique par les régions arctiques.

Plus généralement, les États-Unis se posèrent en défenseurs de l'Occident face au système communiste et notamment face à l'Union soviétique, jusqu'à l'effondrement du système soviétique.

Ils jouèrent également un rôle majeur dans le processus de paix entre les pays arabes et Israël au Proche-Orient. Ils fournirent les plus gros contingents des troupes des Nations unies lors de la guerre du Golfe, et s'impliquèrent dans le règlement du conflit de l'ex-Yougoslavie.


Les graves troubles internes du Mexique, de 1910 à 1920, et les mesures de nationalisation des sociétés américaines en 1938, affectèrent les relations entre les deux pays pendant la première moitié du XXe siècle. Toutefois, depuis peu, leurs relations se sont améliorées.

L'Amérique du Sud

 

 

Informations supplémentaires