MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme (suite)

 

Ces éternelles questions qui sont posées à la classe politique toutes tendances confondues…

…qu’est ce que le communautarisme…

… en quoi ce mode de rencontre notamment culturel et fraternel peut-il mettre en danger les fondements de cette République version monarchique…

 

…quelles sont ces minorités ethniques qui sont l’objet de cet acharnement politico- médiatique que je subodore être les Africains les Caraïbéens les Maghrébins et autres musulmans(nes) …

 

…ces empêcheurs de tourner-en-rond…

 

…ces descendants du commerce triangulaire, de l’Esclavage et la Colonisation, dont la présence sur le territoire européen français, rappelle à son peuple, des heures sombres peu glorieuses…

 

…mais n’est pas visée la communauté hébraïque, de race indoeuropéenne, hyper organisée de grande solidarité, financièrement solvable et disposant d’énorme influence politique héritéeS des conséquences de la Guerre 1939-1940, malgré le nombre réduit de membres…

 

…à un moindre degré, la colonie arménienne que je connais bien…

 

…les békés de la Martinique, d'origine européenne, descendants des négriers d’antan, quoi que peu nombreux monopolisent toute l’économie du territoire, et vivent en état autarcique…

 

…les expatriées Français installés dans l’ouest du Continent africain, véritables missi dominici, servant de relais au système impérialo-néocoloniailme, ne se mélangent pas avec les autochtones africains.

 

Pour bien cerner cette problématique je vais exposer une affaire qui a concerné deux couples  ,l’une d’origine caraïbéenne et l’autre européenne –souchiste-…

 

Propos d’un membre du couple caraïbéen…

 

… « tu te rends compte Léonce, nous faisons tout pour être agréables et conviviales à nos voisins européens, invitations, offres, de nos spécialités culinaires…

 

… mis voilà depuis des années nous ne connaissons même pas la couleur de la moquette de leur salon… »

 

… « seulement si nous arrêtons ce mode de voisinage ce sont nos enfants qui en souffrirons par mesure de représailles »…

 

En fait c’est une affaire sociétale, dont connaissent des milliers de nos compatriotes, que je lui ai recommandé de s’en sortir de ce guêpier « servito-colonialiste »…

 

… et se rapprocher davantage de nos communautés caraïbéennes qu’il s trouverons de la solidarité, une vraie fraternité une, réelle convivialité…

 

…ai-je fait du communautarisme au sens politique du contexte actuel…

 

…oui, et je l’assume totalement

 

Car dans une société où ça craque de partout, identitaire par là, racisme anti blanc par ci ,la confiance vis-à-vis de nos hôtes européens est mise à rude épreuve…

 

… et ce n’est pas la charge brutale gouvernementale en direction de ses collaborateurs nationaux qui modifiera l’ordre des choses au regard d’une Nature têtue et vindicative….

 

…qu’avec le temps qui passe, les incohérences politiques des uns et la bêtise des autres, le Communautarisme est devenu une doctrine comme le Communisme et le Capitalisme…

 

…que les uns et les autres soutenus par des médias hyper affidés ne pourront pas éradiquer….

 

…vous avez dit listes communautaristes…ah bon …pour la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs&t=19s

 

L'Afrique Orientale

 

Le Périple de la mer Érythrée (100 apr. J.-C.), un récit laissé par un marin grec, évoque les échanges commerciaux à travers l'océan Indien entre l'Afrique, l'Arabie et l'Inde, et fait état pour la première fois de l'existence des vents de mousson qui permirent l'essor du commerce maritime dans la région.

On pense que les immigrants africains et indonésiens atteignirent Madagascar à peu près à la même époque (Ier millénaire apr. J.-C.), apportant de nouvelles denrées alimentaires, notamment la banane, et de nouvelles méthodes de cultures, comme l'irrigation.

Les Arabes avaient établi des comptoirs sur la côte dès le VIIIe siècle (Sofala au Mozambique), probablement à l'emplacement de comptoirs encore plus anciens mis en place par les premiers navigateurs indiens.

L'ivoire, l'or, le minerai de fer et les esclaves constituaient les principales exportations. Vers le XIIIe siècle, il existait plusieurs cités-États le long de la côte est-africaine, qui était connue comme le pays des Zendj.

On y trouvait Mogadicio, Malindi, Lamu, Mombasa, Zanzibar, Kilwa, Pate et Sofala. Une civilisation urbaine apparut. Elle s'appuyait sur le swahili, une langue à structure bantoue dont le vocabulaire fait appel à des langues parlées par les commerçants (arabe, persan, gujarati, bantou, puis portugais, anglais et français).

Les classes dirigeantes étaient des métis arabo-indo-africains.; les populations étaient bantoues. Les esclaves, porteurs des marchandises, vendus à l'arrivée avec leur charge, étaient nombreux.

Ces cités-États vouées au commerce maritime n'établirent des relations suivies avec la région des Grands Lacs, au centre de l'Afrique, qu'à partir du milieu du XIXe siècle (comptoirs de Tabora et d'Oujiji sur le lac Tanganyika).


La région des Grands Lacs pratiquait déjà la métallurgie du fer à la veille de notre ère, comme le montrent les découvertes faites au
Rwanda et au Burundi.

Les États de la région émergèrent vers le XIVe siècle et prirent la forme d'une monarchie sacrée dont le symbole politique était le tambour, transmetteur des ordres royaux.

On sait peu de choses sur cette première période historique, sinon que les traditions orales évoquent l'existence d'un grand empire dit de Kitara ou de Chwezi qui se serait développé sur le Rwanda et le sud de l'Ouganda actuels.

D'autres royaumes furent supplantés par une vague de peuples, les Luos, venus du Soudan, qui poursuivirent leur migration vers le sud. Parmi ces États des Grands Lacs, le Bunyoro fut le plus puissant jusqu'à la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Puis le Bouganda, à l'est du lac Victoria, commença son expansion. Une administration centralisée se développa, dont les chefs et sous-chefs de districts étaient nommés par le souverain, le kabaka (roi).

Au sud, au Rwanda, puis au Burundi, une aristocratie pastorale, établie sur l'élevage des bovins, et fondée par les Himas, ou Tutsis, contrôla les peuples bantous défricheurs de clairières établis de longue date dans la région, et s'opposa fermement à l'action des négriers arabes.

Le Rwanda est, de tous les États d'Afrique, celui dont la formation est la plus ancienne. Les problèmes que connaît ce pays sont plus d'origine sociale et politique qu'ethnique, les Banyarwandas (gens du Rwanda), dominés par la même culture, vivant en complémentarité économique et sociale depuis des siècles.

-Une des cinq parties du monde, située de part et d'autre de l'équateur, délimitée à l'est par l'océan Indien et la mer Rouge, au nord par la Méditerranée, à l'ouest par l'océan Atlantique, séparée de l'Asie par le canal de Suez et de l'Europe par le détroit de Gibraltar.

Les îles les plus peuplées et les plus grandes, Madagascar (la grande île), Zanzibar, Pemba, Maurice, La Réunion, les Seychelles et les Comores, se trouvent dans l'océan Indien.

São Tomé, Príncipe, Annobon, Bioko et les îles Bijagos font partie du golfe de Guinée!; les îles du Cap-Vert et les îles Canaries constituent des archipels isolés au large des côtes ouest-africaines, sans toutefois atteindre l'éloignement de Sainte-Hélène et de l'île de l'Ascension, perdues dans l'Atlantique.

L' Afrique Centrale

Informations supplémentaires