Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race, suite et fin

 

La France est la Nation championne de toute catégorie dans l’utilisation d’un vocabulaire qui jette le discrédit sur les communautés minoritaires de ce pays les éloignant du centre de gravité sociétale qu'est la SOLIDARITE des peuples

 

Aissi donc on relève les entrants..Communautarisme séparatisme qui attaquent de front le monde musulman les Africaine et autres afrodescendants, et le dernier arrivé… « Privilège blanc » qui ouvre la porte à toutes les exactions raciales perpétrées par les identitaires très nombreux en cette terre française.

 

Mais alors pourquoi vouloir supprimer le mot Race dans le langage populaire et les écrits alors que les expressions, Noir, Blanc font les beaux jours de la presse, marquant une différence très nette entre les individus, faisant la part belle à la race précisément indo européenne.

 

Car la France semble oublier que les troubles de nos jours sont la conséquence d’un passé peu glorieux…

 

…qu’on se rappelle qu’en 1945 elle fut sauvée de justesse de la domination allemande grâce à une mobilisation mondiale entraînant de millions de morts, qui eut dû entrainer de la modestie dans sa diplomatie… 

 

…Car dès la fin de la guerre elle se livrait à des luttes colonialistes contre des peuples qui revendiquaient leur liberté, entre autre l’Indochine et l’Algérie.

 

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que jus qu’à le moitié du 20ème siècle la France exerçait une tutelle sur plus de 110 millions non pas de citoyens mais des indigènes aux droits réduits…

 

…qu’après la période dite de décolonisation, elle a conservé les territoires dits outre mer qui lui vaut d’occuper deux tiers des océans, avec de revenus conséquents.

 

Alors il ne faut perdre de vue que toutes les mémoires ne sont pas courtes…

 

…que demain sur le sol français on sera confronté aux commandos libyens syriens et autres en guise de représailles dont le peuple en souffrira à cause du peu des discernement de ses dirigeants passés et présents.

 

Mais quoiqu’il en soit, il y aura toujours des Nègres des Asiatique les Latinos de indoeuropéens, qui font partie intégrante de la Race Humaine 

 

Hymne de CUBA, Ile de la CARAIBE

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

Obama le magnifique 

 

Maintenant que les lampions sont éteints, que le rideau est tombé sur les « j’ai promis ce que l’autre a pu promettre, qui est une promesse irréalisable » bref la grande « promo démagogique » je sors de mon silence pour la grande joie de celles et ceux des internautes qui ont demandé la rediffusion du message DIVERSITE compte tenu des résultats que cette démarche de "zozo" a engendré…

Aux internautes qui regrettent que je ne prenne pas une part importe dans le débat politique au profit d’un parti, je leur réponds que nos communautés ne sont pas uniformes dans leur choix, se situant de part et d’autre de l’échiquier, et que dès lors, il m’appartient d’en observer une stricte neutralité, tout en étant engagé à titre personnel et chacun l’aura compris…de même qu’être sur une liste ne constitue ni de près ni de loin un exploit, au pire cette croisade met en lumière toute l’absurdité du Système en terre "des droits de l’homme", pour la suite, la lecture de Diversité (fichier joint) éclairera au mieux…

Mais revenons au sujet du jour,
Obama le magnifique…

Car en vérité cet Américain en campagne me fait penser étrangement à Maximus dans la remarquable fiction de Gladiator sous la direction de Ridley Scott et l’impressionante interprétation de Russell Crowe… un excellent film à voir ou revoir…

Rapidement, nous sommes en l’an 180 (avant JC) Marc Aurèle le philosophe, empereur romain de son état (121-180), termine la conquête des territoires du nord de l’Europe, avec à la tête de ses légions le Généralissime Maximus, dont les succès vont le conduire dans une descente aux enfers, épouvantable…

De brillant général, l’homme sera réduit à l’état d’esclave, puis de gladiateur dans les cirques de Palestine, puis Rome, avant de renverser le cours du destin à son profit, en terrassant son bourreau, grâce à une extraordinaire volonté dans l’adversité…

J’adore ces récits où des hommes venus de nulle part, sortent vainqueurs de situation impossible… Le comte de Montécristo (Alexandre Dumas) etc... la littérature regorge de récits de ce genre…

Et Obama dans tout ça, ce Sénateur de l’Illinois, le métis… l’afro American…mais pourquoi pas… l’euro américaine, sa rivale, je revendique l’appellation…fait l’objet depuis quelques semaines d’un incroyable lynchage médiatique de part et d’autre de l’Atlantique…"un couple de Nègre à la Maison Blanche, vous n’y pensez pas mon bon monsieur"…

En entrant dans ce combat, l’homme ne s’est pas posé de question du type… pour qui vont voter les indo européens ( 70% du corps électoral américain) et à l’allure où vont les choses il est probable que son parti va voler en éclat lors de la Convention de DENVERS en fin Août prochain, dommage, mais peu importe…

Car Obama fait preuve d’un courage extraordinaire, je dirais hors du commun, dont, dans ma peau de NEGRE je vis un bonheur intense, et son discours de Philadelphie la semaine dernière, que je mets en ligne avec plaisir établit sa grande intelligence de ne pas s’enfermer dans la problématique raciale comme ont cherché à le piéger désespérément ses adversaires de tous bords, depuis le début de ces primaires…

Pour l’Histoire il a déjà gagné…

Au fait, en lançant l’opération
MARCHEZ AVEC NOUS je ne me suis pas posé de question du genre… seront-ils présents au rendez, mes frères de race..., car s’il y a un seul Nègre à ce rendez vous du 29 Avril 2008 au matin, je serai bien ce Nègre là, n'ayant  jamais  ni mis ma race, ni mon Histoire dans ma poche, assumant pleinement et avec fierté le destin de mes ancêtres, en ma qualité d’arrière petit fils d’Esclave…

Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy