Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer  la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclavage.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants...

 

...par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’Esclavage à la Guadeloupe...

 

...une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque...

 

...malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines,...

 

...arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804.

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

La chaîne de commandement

 

Certains internautes s’étonnent que je ne joue pas un rôle actif dans cette mêlée  électorale…bonne question…

 Mais je renverserai cette attention en faisant observer malgré ma bonne volonté, n’avoir pas relevé l’ombre d’une candidature  autre qu’indo européenne,....

...Car ces gens là, «  ces étrangers » ces tolérés afro descendants, désignés du vocable réducteur « ultramarins « par les « gogos » maghrébins et même les asiatique nouvellement  entrés dans la mouvance des minorités ethniques…considérés comme français...à part entière, mais non de souche et donc pas admis dans la sphère de haute politique nationale...

…sont rejetés dans la Diversité, le communautarisme, invités par cette propagande médiocre tout azimut du « Vivre ensemble », ils se heurtent  à trop de barrages juridiques, politiques, sociétaux…

…Et voilà que tombent sans témoin et se fracassent à  l’épreuve des faits, ces concepts élogieux que sont… « Patrie des droits de l’homme »… « Liberté égalité fraternité »… »République une et indivisible…

… « « Mais mon bon monsieur, ne dites pas cela, il vous manque « une case », vous allez vous faire mal voir (peu importe, je serai le dernier des mohicans)...

...les bons esprits vont vous qualifier de démagogue (toute vérité n’est pas bonne à révéler) de djihadiste ou  autre radicalisé et vous voilà bon, pour le fichier S, » » pas étonnant c’est très à la mode au pays de la liberté d’expression…

 En fait ,pour ma part, il y a longtemps ( Octobre 1982) que j’ai écarté toute idée en terre européenne, de briguer un quelconque mandat électoral, après avoir épargné une vie et m’éviter la Cour d’Assises...

...sur  fonds de propos politiques à caractère raciste, grâce aux conseils avisés d’un ami ,Conseiller municipal de son état, disparu, me rappelant à juste titre, que le duel était interdit dans ce pays…

… « « Tu ne vas pas faire de la prison pour ce crétin tu vaux mieux que ça » », m’avait-il lancé…vis-à-vis de l’élu en activité, dont l’opinion d’époque est toujours d’actualité…

Effectivement après avoir été l’un des meilleurs tireurs du contingent, dans une unité spéciale de l’Armée de terre,  l’adversaire n’avait aucune chance dans ce combat...,

...et devant le magistrat instructeur, en mon âme et conscience, j’aurais avoué l’assassinat  pur et simple, malgré les  circonstances atténuantes en raison de la disproportion en défense des duellistes …

Et puis, quelques soient les motifs on n’enlève pas une vie « le cœur en trompette » du moins quand on a une certaine idée de la valeur de l’être humain…, je vous révèle des affaires de l’ombre….le temps est passé

Je suis donc dispensé de campagne m ‘enfumage des masse  et  du sacro saint devoir de réserve républicain.

Car, voilà que mon «  cabinet noir » m’informe que nous vivons dans une République « Löw Coste »

Une petite république, qualifiée de monarchie républicaine ou république bananière, qui perd aux yeux de l’opinion, sa qualification de 5è ou 6è puissance mondiale en terme de moralité et de crédibilité…

Et de me rappeler que dans l’Armée revient souvent cette expression « la chaîne de commandement » qui va de l’Etat major, avec son chef, Général d’Armée en principe, jusqu’au Brigadier ou Caporal suivant le Corps…

En ce sens ,quand une mission soigneusement préparée se solde par un échec, il y a eu sans doute une défaillance, que les autorités militaires se chargent de découvrir à quel  niveau, et ayez la certitude que la « grande muette » ne fait pas de cadeau pour les sanctions…

 Il devrait en être de même pour l’activité politique et les partis, dont la Constitution de la 5è République, concède  des pouvoirs, au regard de la vie publique et des citoyens.

En particulier, ces formations disposent de trop de liberté, dans le choix des personnes devant assurer la continuité de l’Etat dans sa mission législative, elles finissent par former des clans intouchables, qui poussent certains à abuser des faveurs de la République, se prétendant pour certains, au dessus des lois…

A travers ce constat, je peux avancer sans risque de me tromper que la notion de droite et de gauche, relève de la fumisterie sauf pour les petites formations…

Et rappelez  vous ces propos d’un éminent homme politique décédé, qui disant en substance que…

… « «  les électeurs votent le Dimanche, et vaquèrent à leurs occupations le Lundi » »

  En fait le vote des citoyens agissant dans le cadre de la Démocrite, a une valeur relative, ils accomplissent un rituel , et sont considérés en qualité de sujets de la Bourgeoisie, comme avant 1789…

 On comprend mieux pourquoi, ces partis rejettent la prise en compte des votes blancs…

Mais revenons à la genèse de ce disfonctionnement des Institutions au détriment des citoyens pour affirmer que la Révolution de 1789 est un mythe qui a vu la victoire de la Bourgeoisie en tant que force politique…

Avec le temps, cette Bourgeoisie  a bien géré sa conquête pour distribuer  convivialement les privilèges entre deux branches dites droite et gauche qui se partagent le Pouvoir…

Ce Système a pris son plein effet depuis  1981, sous couvert  d’alternance et tous ceux qui’ s’y opposent sont qualifiés de populisme.

Pour comprendre ce mécanisme ,il faut s’en référer au mode de fonctionnement des Radicaux qui depuis la 3è République sont partagés en deux groupes( droite gauche) avec toujours un fer au feu au Pouvoir et dans l’opposition….

En résumé quelle que soit la mouvance qui remportera cette joute politique , par défaut en Mai prochain, il ne faut s’attendre à aucune réforme en profondeur touchant les grandes problématiques du pays…

Pour finir, je dirais que compte tenu de la mission du parlementaire qui est le vote des lois et non de VRP  des personnes en mal de légion d’honneur et autres distinctions aléatoires...,

...il semble que pour chaque département, le nombre de députés devrait être ramené à 2 et 1 sénateur, soient 3 qui fourniraient ainsi un travail effectif et visible vis-à-vis du Corps électoral, et bien entendu une économie pour le budget de la Nation…

Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy