Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Religion et Race

 

Elles sont presque jumelles sauf que l’une relève de la virtualité et l’autre de la réalité…

 

… deux rituelles qui remontent  dans la nuit des temps et ont causé tant de désagréments à l’espèce humaine suivant les époques…

 

mais au fait pourquoi avoir mené croisade pour la suppression du mot « race » dans le langage et sur certains documents officiels alors que celui « religion » a toujours droit  de citer ne faisant l’objet d’aucune attaque virtuelle…

 

Pour la petite histoire aucune nation  et d' institution internationale n’ont repris à leur compte ce schéma…

 

…IL y a certainement un flou qui cache le loup ;

 

Sans entrer dans les détails l’auteur va évoquer quelques faits qui marquent l’Histoire de la Religion et la Race…

 

de la Religion

 

Quand Pierre (Simon) l’un des apôtres préférés de l’Homme de Bethléem arrive à Rome, nous savons qu’il  est chargé d’une  mission apostolique…

 

…tu es pierre et c'est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise…

 

 Aissi est né le Christianisme qui allait se développer  en terre de paganisme, car n’oublions pas qu’à cette époque l’empire romain est placé sous la domination absolue des empereurs à qui tous se considèrent comme des dieux sur terre adorés par leurs sujets.

 

Dans ce cas, les Romains  qui  se sont convertis à cette doctrine nouvelle, vont payer de leur vie cet outrage à l’Empereur à l’occasion d’horribles persécutions, Saint  Pierre, premier pape de l’Eglise, ayant été lui même un martyr du système en 64, sous le règne de Néron,

 

 Cette macabre tragédie aura duré jusqu’au passage de l’Empereur Constantin (272-337) qui s’étant converti  au Christianisme mit fin au martyr de chrétiens.

 

Toutefois, cette religion aura connu par la suite bien des attaques et  des remous, dont au passage…

 

 L’arrivée de l’Islam généré en 624 par le prophète Mahomet divisé en  deux branches, chiites et sunnites;

 

 En 1517  l’autorité du Pape et les fondements de l’Eglise sont contestés en Allemagne par le pasteur Martin Luther, c’est le schisme avec la création de l’Eglise protestante

 

En 1543 le Roi Henri VIII se sépare de Rome en créant l’Eglise anglicane indépendante

 

Avec l’arrivée du Protestantisme en France le pays aura été traversé par une longue période  d’intolérance vis à vis des protestants (huguenots), dont l’Histoire aura retenu le massacre de la Saint Barthélemy qu’au cours de la nuit du 24 Aout 1572 et des jours suivants, plus de 30000 adeptes de cette doctrine  ont  été assassinés.

 

Et plus tard  en 1663 Louis XIV  instituait la Religion Catholique comme seule religion d’Etat en multipliant les embûches et les humiliations envers des sujets protestants, provoquant un exode massif de ceux-ci en direction de la Grande Bretagne notamment

 

De nos jours bien de conflits ont une connotation religieuse, c’était le cas de la crise de l’Irlande du Nord (1960 -2007) opposant catholiques et Protestants

 

Par ailleurs dans le conflit yougoslave ( 1991-2001) il est difficile de ne pas observer un soupçon de guerre de religion entre orthodoxes (Serbie) et musulmans (Bosnie Croisie)

 

D’autre part comment ne pas relever l'implication de certaines Nations de l’Occident dans la destuction de ce pays après la disparition de son emblématique dirigeant le Maréchal  Tito

 

Car ce territore que j’ai visité dans les années 1980, formant une Fédération de six régions, avait un avenir très prometteur qui n'a pas fait que des heureux.

 

L’Histoire nous le dira, la mer rejetant toujours ses cadavres.

 

Par contre en Palestine le conflit opposant le Hamas et l’Etat hébreu ne décèle à priori aucune connotation religieuse.

 

En conclusion la religion est une construction humaine qui avec le temps aura disparu

 

Prochainement…la Race..

 

https://www.youtube.com/watch?v=TIU9A8ZTeyI

 

Barack Obama

 

Les historiens hispaniques sont unanimes, en cette période de Juillet 1836 le soleil avait brillé sur le Texas province du Mexique à l’époque, le Mexique cette terre rebelle, fière et digne, une terre qui a connu multe guerres civiles des révolutions sanglantes et échappé à une tentative de colonisation et de monarchie...

 ...Qui aura coûté la vie à ce faible archiduc Maximilien de Hadsbourg , Juin 1867 le protégé  de l’empereur Napoléon, 3è du nom, à l’occasion de son extravagante et périlleuse expédition mexicaine..

 Car en ce Juillet 1836 le dix-neuvième siècle allait connaître un fait d’armes mettant en exergue l’extraordinaire courage des hommes .

 Le Généralissime Antonio Lopez de Santa Anna, le maître incontesté du Mexique, n’avait pas d’état d’âme avec ses 5000 soldats bien entraînés, il ne ferait qu’une bouchée de ces insurgés texans amoureux de la Liberté, au nombre de 190 ou 200 retranchés dans ce vieux fort de Alamo.

 Seulement la résistance s’avéra extraordinaire, mais le troisième assaut fut fatal à ces hommes débordés sur toute la zone de combat, il n’y eût aucun quartier.

A travers ces tranches de vie au cours des siècles, j’ai toujours trouvé une motivation pour avancer, car dit cette publicité, nous sommes nés pour nous battre dans un espace qui n’aurait dû laisser aucune place à l’hypocrisie que je méprise, et la malhonnêteté intellectuelle que je combattrai toujours, s’avérant être les deux mamelles de la bêtise humaine

 Et le sénateur Barak Obama se trouve dans ce même cas de figure, sommé de livrer bataille dans une joute dite politique, où des adversaires transformés en ennemi potentiel, savonnent à merveille cette planche du désespoir, voulant à tout prix l’enfermer dans la problématique raciale, mortelle à coup sûr dans un pareil environnement.

Car l’enjeu est énorme pour l’Occident et la Planète, installé dans ce fameux bureau ovale de la Maison Blanche, l’homme aurait la haute main sur les armées, la diplomatie, la CIA, le FBI, la nomination de tous les hauts fonctionnaires de l’Etat fédéral et la Cour suprême…

 Il a le Pouvoir… il décide… il n’est ni le candidat de la diversité, ni le vainqueur d’une minorité ce sénateur ne serait ni plus ni moins que le nouveau Président des Etats-Unis d’Amérique.

Et cette perspective donne le tournis aux politiciens de ce côté de l’Atlantique où nous vivons, une étape qui met en échec leur piètre analyse de l’évolution du Monde.

 L’aventure de la nouvelle diversité nous apportant une preuve grandeur nature, même si ici ou là quelques rares desperados auront émergé sur des listes dites multiculturelles.

Dans ce concert de médiocrité, les médias tombent dans l’insolence avec les morceaux choisis… le sénateur métis, l’afro américain du Sénat...le noir de l’Illinois…l’homme de couleur candidat à l’investiture…et pourquoi pas…

 ...Monsieur Barack Obama, Sénateur de l’Illinois, candidat à l’investiture du parti démocrate américain pour les élections présidentielles du 4 Novembre 2008 prochain…

En face, les rivaux ont droit à … le républicain M C…le sénateur de l’Arizona…l’ex firts lady, la sénatrice de New York, ces candidats n’ont ni race ni couleur, ce qui laisse donc infiltrer dans l’imaginaire populaire l’existence d’une race dite supérieure.

En vérité cette perspective peut être inscrite dans le mental de  quelques membres de nos communautés en mal de bien être et de reconnaissance, mais à mon niveau ce n’est pas concevable, l’admettre équivaudrait à se plonger dans la nuit des temps,

Pour toutes ces raisons et bien d’autres je soutiens sans réserve ce candidat là dans ce combat, que le destin lui soit favorable et s’il sort vainqueur ce sera à n’en pas douter…Obama le magnifique.

Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy