Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Religion et Race

 

Elles sont presque jumelles sauf que l’une relève de la virtualité et l’autre de la réalité…

 

… deux rituelles qui remontent  dans la nuit des temps et ont causé tant de désagréments à l’espèce humaine suivant les époques…

 

mais au fait pourquoi avoir mené croisade pour la suppression du mot « race » dans le langage et sur certains documents officiels alors que celui « religion » a toujours droit  de citer ne faisant l’objet d’aucune attaque virtuelle…

 

Pour la petite histoire aucune nation  et d' institution internationale n’ont repris à leur compte ce schéma…

 

…IL y a certainement un flou qui cache le loup ;

 

Sans entrer dans les détails l’auteur va évoquer quelques faits qui marquent l’Histoire de la Religion et la Race…

 

de la Religion

 

Quand Pierre (Simon) l’un des apôtres préférés de l’Homme de Bethléem arrive à Rome, nous savons qu’il  est chargé d’une  mission apostolique…

 

…tu es pierre et c'est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise…

 

 Aissi est né le Christianisme qui allait se développer  en terre de paganisme, car n’oublions pas qu’à cette époque l’empire romain est placé sous la domination absolue des empereurs à qui tous se considèrent comme des dieux sur terre adorés par leurs sujets.

 

Dans ce cas, les Romains  qui  se sont convertis à cette doctrine nouvelle, vont payer de leur vie cet outrage à l’Empereur à l’occasion d’horribles persécutions, Saint  Pierre, premier pape de l’Eglise, ayant été lui même un martyr du système en 64, sous le règne de Néron,

 

 Cette macabre tragédie aura duré jusqu’au passage de l’Empereur Constantin (272-337) qui s’étant converti  au Christianisme mit fin au martyr de chrétiens.

 

Toutefois, cette religion aura connu par la suite bien des attaques et  des remous, dont au passage…

 

 L’arrivée de l’Islam généré en 624 par le prophète Mahomet divisé en  deux branches, chiites et sunnites;

 

 En 1517  l’autorité du Pape et les fondements de l’Eglise sont contestés en Allemagne par le pasteur Martin Luther, c’est le schisme avec la création de l’Eglise protestante

 

En 1543 le Roi Henri VIII se sépare de Rome en créant l’Eglise anglicane indépendante

 

Avec l’arrivée du Protestantisme en France le pays aura été traversé par une longue période  d’intolérance vis à vis des protestants (huguenots), dont l’Histoire aura retenu le massacre de la Saint Barthélemy qu’au cours de la nuit du 24 Aout 1572 et des jours suivants, plus de 30000 adeptes de cette doctrine  ont  été assassinés.

 

Et plus tard  en 1663 Louis XIV  instituait la Religion Catholique comme seule religion d’Etat en multipliant les embûches et les humiliations envers des sujets protestants, provoquant un exode massif de ceux-ci en direction de la Grande Bretagne notamment

 

De nos jours bien de conflits ont une connotation religieuse, c’était le cas de la crise de l’Irlande du Nord (1960 -2007) opposant catholiques et Protestants

 

Par ailleurs dans le conflit yougoslave ( 1991-2001) il est difficile de ne pas observer un soupçon de guerre de religion entre orthodoxes (Serbie) et musulmans (Bosnie Croisie)

 

D’autre part comment ne pas relever l'implication de certaines Nations de l’Occident dans la destuction de ce pays après la disparition de son emblématique dirigeant le Maréchal  Tito

 

Car ce territore que j’ai visité dans les années 1980, formant une Fédération de six régions, avait un avenir très prometteur qui n'a pas fait que des heureux.

 

L’Histoire nous le dira, la mer rejetant toujours ses cadavres.

 

Par contre en Palestine le conflit opposant le Hamas et l’Etat hébreu ne décèle à priori aucune connotation religieuse.

 

En conclusion la religion est une construction humaine qui avec le temps aura disparu

 

Prochainement…la Race..

 

https://www.youtube.com/watch?v=TIU9A8ZTeyI

 

La renaissance africaine -suite et fin-
 
 Je vous livre les propos d’une internaute comme suite à mon dernier message, la renaissance africaine, dans "Point de vue" sur AFCAM  
  «  Cher Monsieur Lebrun , vous dites à juste titre, que vous n’êtes ni intégré ni assimilé à rien, d’accord, c’est tout à votre honneur…mais souvent dans vos messages que j’apprécie, vous m’obligez à me replonger dans mes manuels d’histoire, pour réviser mes connaissances,  preuve dans le dernier, vous mettez en exergue l’ambiguïté du 14 Juillet… 
Pour les uns la prise de la Bastaille, les autres la fête de laFédération..
J’ai donc compris que ce peuple de France n’était pas aussi uni que veulent bien nous faire croire les politiques et autres intellectuels de notre pays... Mais qui êtes vous donc, qui jonglez avec autant de facilité avec notre Histoire »…bonne question, et moi de répondre… 
…"Chère internaute, je suis un Nègre né en terre caribéenne, un des ces citoyens du Monde, qui n’est pas devenu, ce à quoi on aurait voulu qu’il soit, un idiot de village, priant à distance pour une mère patrie reconnaissante.
Foulant allègrement par ignorance ou acculturation , 500 ans de traite négrière, d’Esclavage de colonialisme, de néo colonialisme, et voilà maintenant ce concept imbécile qu'est la diversité s’adressant aux nationaux non indo européens. 
S’agissant  de la problématique concernant l’unité de ce peuple, je ne rentre pas  dans ce débat, tout en soulignant pour mémoire, que la Bourgeoisie triomphante, bien qu’issue du Tiers Etat, n’a comme le Clergé et la Noblesse, jamais accepté tous les fondamentaux de la République . 
Cette république qui fut sauvée de justesse dans les années 1870, parce que le prétendant à la couronne - je ne cite pas le nom ni la dynastie-avait refusé l’ emblème du pays, le drapeau  bleu blanc rouge…le lys eût été..
Enfin concernant de mes connaissances, je n’ai aucun mérite, étant un colonisé, dont on sait que le colonisateur m’a d’abord fait connaître son Histoire avant de découvrir celle de mon propre pays, seulement je l’ai assimilée autrement , pour l’utiliser à bon escient en parfait tacticien"...
Car comme le disait ce brillant homme politique… la culture est ce qui reste quand on a tout oublié, et j’ajoute… sauf l’essentiel…
De mes années d’études, j’ai tout oublié, mais pas le Monde Nègre avec son passé , ce présent, pour mieux maîtriser l’avenir , ce devrait être un priorité absolue pour tous les Nègres de la Terre, du moins celles et ceux  qui se considèrent comme tels, avec de la noblesse et la grandeur dans l’attente.
L' Histoire nous apprend que rien n’est acquis à titre définitif…un mur de Berlin qui tombe sans crier garde, un communisme qui s’effondre contre toute attente permettant  à un capitalisme de se croire triomphant, ce dont il devrait s’en méfier pour demain.
Alors quand je vois ce monument édifié en Afrique, ce symbole fort , qui impose le respect  quelles que soient par ailleurs les état d’âme, je me dis que l’Histoire ne retient que l’essentiel, les faits et les hommes qui font l’ HISTOIRE.
Lors de la campagne d’Egypte, à la bataille des Mamelucks, Napoléon Bonaparte contemplant les pyramides, aurait dit à ses hommes
 «… Soldats, quarante siècles vous regardent…" un temps passé qui matérialise à jamais la grandeur de la civilisation égyptienne
De même qu’à l’entrée de New-York prône la statut de la Liberté, symbole de la puissance des Etas Unis d’ Amérique, demain ce monument de la renaissance africaine rappellera au Monde entier que l’Afrique, les enfants de l’Afrique ,sa diaspora planétaire, ont su dire NON à ce qui apparaissait comme une fatalité, la tutelle des autres
Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy