Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race( suite)

 

Ce grand défi est de comparer sur la toile le sort réservé en France  à deux sœurs jumelles, Race etReligion...dont l’une, La Race a été placée au banc des accusés comme responsable des « coup de sang raciaux «  périodiques que connait ce pays depuis quelques années

 

Oui mais s’agissant de la mouvance musulmane, on ne peut exclure la politique française  partisane, au Moyen orient, les coups bas de l’Etat hébreu au regard de la Palestine en devenir, la destruction de la Libye en 2011 dont la France était en pôle position, une ingérence manifeste depuis 2012 en Syrie dont on voit mal la fin de ce conflit.

 

Bref, dans toute manifestation violente au sein de  la Société il  faut  établir les causes consécutives à une diplomatie de la petite semaine  et dénoncer avec force les vrais responsables.

 

Cela  dit pourquoi la problématique raciale a pris une telle proportion en France alors qu’en Europe les pays à démocratie comparable bénéficient d’une paix sociale apaisée.

 

Et nous sommes en ce jour historique du 7 Janvier 2015 …

 

…un attentat est un acte de guerre à carctère politique, conduit par des militants cultivés, motivés.

 

… l’opération est préparée longtemps à l’avance, et au jour convenu les choses se passent sans bavure, et les hommes  disparaissent ne laissant aucune trace de leur mission.

 

Or en ce 7 Janvier avec l’attaque de l’imprimerie « Charly Bebdo » nous avons eu affaire à une petite bande de  dégénénés, choisis au hasard  pour un mauvais coup, sans doute drogués, qui restent dans les parages proches, pour être « logés » rapidement et tués par les forces de police…

 

….qu’un jour l’Histoire nous révelera les commanditaires.

 

 Car ces hommes n’avaiet pas le profil de soldat, d’homme de guerre, mais manipulés pour tuer.

 

Et du reste les politiciens au Pouvoir sont tombés dans le piège par naïveté ou imcompétence pour hurler au Monde entier que « la France était victime d’un   odieux attentat »…

 

…invitant tous « les grands de la Planète »  à une marche à Paris le 11 Janvier 2015, pour la défense de la «  liberté d’expression »,un abus  de la vision des réalités, car seuls quelques rares médias non affidés usesnt avec parcimonie de ce privilège.

 

Par contre l’ancien Président améridain a décliné cette invitation ne voulant sans doute pa s’acssocier à cette  mascarde.

 

Mais des dirigeants africains étaient bien présents en nombre une bonne quinzaine en tête du cortège, venus remercier «  buana » l’impérialiste de l'Occident pour son soutien à ces 3èmes mandats, ou à la modification permanente de leur constitution à des fins  de mauvaises gouvernance. ces crétins de négrillons…

 

…ah la bonne affaire qui politiquement ine finé , na pas payé.

 

Mais les premières personnes visées par ces évènements tragiques furent les communautés musulmanes, affublées de tous les péchés d’Israel.

 

En fait ce n’est pas le seul but recherché par ces despérados, car le mode opératoire par la suite, des citoyens agressés mortellement tout à fait anonymes, indique sans doute que certains veulent installer dans la pays un climat de peur et de terreur pour renversr les institutions de la République.

 

Sur cette dernière hypothèse on peut avancer que ces ennemis invisibles ont gagné, face à un peuple déjà plongé dans la peur qui a accepté sans résistance une décision illégales, autoritaire d'un long confinement sanitaire …

 

… et en sas d’une guerre civile ou un coup d’Etat  militaire je ne pense pas que les citoyens seraient traversés par un sentiment de révolte face à l’adversité …

 

…l’avenir nous le dira…

 

 

Et voila q’un groupe  du nom « des identitaires », jette le masque en faisant état de concepts, « racisme anti blanc  anti francais » et « privilège blanc »inconnus jusqu’alors dans les échanges de la société civile.

 

La suite prochainement

 

 Déja 10 ans Patrick est parti vers d'autres cieux...

https://www.youtube.com/watch?v=abw9sBMFBdM&list=RDabw9sBMFBdM&start_radio=1

 

L' Appel des femmes africaines

 

 

 

NOUS DEMANDONS à

 

TOUTES LES ORGANISATIONS DE FEMMES ET DE LA JEUNESSE AFRICAINES

 

TOUTES LES FEMMES ET LES ORGANISATIONS DE JEUNESSE DES ÉGLISES

 

TOUTES LES FEMMES ET LES JEUNES DES ORGANISATIONS D'ÉTUDIANTS

 

CHAQUE FEMME AFRICAINE ET LES JEUNES QUI VEULENT APPORTER UNE CONTRIBUTION SÉRIEUSE À L'UNIFICATION DES FEMMES AFRICAINES ET LES AFRICAINS

 

LES FEMMES D'AFRIQUE ET LA CONFÉRENCE DE LA JEUNESSE

 

CONSTRUCTION DE LA FEMME AFRICAINE ET MOUVEMENTS DE JEUNESSE ET FORMATION SISTERHOOD INTERNATIONAL

 

Samedi 9 mars 2013 10 AM – 5 PM

HÉBERGEMENT ORGANISATION MOZAMBICAINE ORGANISATION FÉMININE

CENTRE DE CONFÉRENCE OMM

MAPUTO, MOZAMBIQUE

GRATUIT

 

Thème : L'UNIFICATION de l'Afrique dans le cadre de l'émancipation et le LEADERSHIP des femmes

FEMMES AFRICAINES ET DES MOUVEMENTS DE JEUNESSE, SONT NÉCESSAIRES POUR INFORMER, MOBILISER ET ORGANISER LE PLUS GRAND NOMBRE DE FEMMES AFRICAINES ET DE JEUNES QUE POSSIBLE

 

Panneau portent

 

La nécessité de l'organisation pour l'Unification de l'Importance du Leadership des femmes dans l'Unification de l'Afrique Afrique * le rôle des jeunes dans l'Unification de l'Afrique solidarité avec les femmes et les jeunes du monde et l'unité * masculin du monde pour l'émancipation de la femme * la relation entre l'Unification de l'Afrique et de l'autonomie

 

Participation ou toute autre information, veuillez communiquer avec :

Organisme de charité de la femme africaine

23074 Oakland, CA 94623-0074 USA Tél : 415 789-7360

Courriel : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

Cette conférence est gratuite, alors que le coût de la Conférence elle-même ne sera pas la raison de tout le monde ne fréquentent ne pas. ** Nous parrainer pas de transport ou hébergement.

 S'il vous plaît porter blanc comme symbole d'unité et de solidarité

 

Pourquoi cette conférence

 

Nous sommes en train de construire de puissants femmes africaines et des mouvements de jeunesse dans le monde entier qui reliera toutes les femmes africaines et les jeunes, à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Afrique.

 

Il s'agit d'une partie très importante du mouvement de l'indépendance africaine. Un mouvement de femmes africaines et de la jeunesse est nécessaire pour informer, mobiliser et organiser le plus grand nombre de femmes africaines et de jeunes que possible.

 

Notre vision inclut collectivement résoudre nos problèmes pour obtenir la bonne garde d'enfants, logement, cuisines collectives, transport, soins de santé, nettoyer l'eau potable pour tous et emploi/compétences.

 

Nous devons construire une infrastructure solide en Afrique et nous devons bien organisés à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Afrique. Afin de pouvoir les femmes africaines et des mouvements de jeunesse vous devez étudier deux livres, lutte des classes en Afrique par Kwame Nkrumah et les femmes dans la société de Sékou Touré.

 

L'étude doit être avec un groupe de personnes

Organisme de charité de la femme africaine est fière d'annoncer que nous sommes l'organisation de la femme africaine et de la Conférence de la jeunesse à Maputo, au Mozambique, le samedi 9 mars 2013 10:00 – 17:00.

 

Il s'agit de la 26e Conférence que nous avons organisé puisque nous avons commencé à avoir des conférences l'an 2000 ; treize des conférences ont été aux États-Unis et il s'agit de la treizième Conférence en Afrique ; Sénégal, Guinée, Ghana, Mali, Gambie et au Rwanda.

 

Le thème de cette conférence est « La Unification d'Afrique grâce à l'émancipation et Leadership de femmes »

 

Journée de l'indépendance pour le Ghana, le 6 mars 1957 Président Nkrumah a déclaré que l'indépendance du Ghana était dénué de sens que si elle a été reliée à l'unification de l'Afrique.

 

Le président Nkrumah est venu à la conclusion que l'unification de l'Afrique ne sera pas une réalité si organisé du haut vers le bas, il doit être organisé en partant du bas vers le haut.

 

Pour organiser une société africaine du bas vers le haut signifie d'organiser les femmes africaines.

Le président Sékou Touré a dit, « la femme africaine a participé partout en Afrique d'une manière consciente, constante et souvent décisive, dans la lutte anticolonialiste et dans la lutte pour la libération nationale.

 

"Nos organisations de femmes ont un caractère politique qui impose à chaque femme un militantisme consciente et constante, un haut degré de conscience politique, une participation véritable et continue dans tous les domaines d'activités.

 

Lutte des femmes pour la libération doit être considéré dans le cadre de la lutte plus générale contre le capitalisme et jamais comme une lutte isolée dirigés contre des hommes. » "Si nous voulons frapper à la racine du mal, c'est le mode de production qui doit viser.

 

Nous devons tout d'abord nous engageons pour l'édification d'une société dont le mode de production exclut toute exploitation. »

 

Les femmes ont été dans la direction de l'humanité pour 98 % du temps où l'humanité a été sur terre dans un mode de production appelée « communalisme ». Dans le cadre de « communalisme », par exemple, toutes les terres et les moyens de production appartenaient à la communauté.

 

Il était la propriété du peuple. Travail a été la nécessité et l'habitude de tout et il n'y n'avait aucune exploitation.

 

"L'aveuglement idéologique plus grave, il convient de souligner, réside dans la réduction de l'émancipation de la femme uniquement à l'élément femelle ; présentation de l'émancipation de la femme comme un problème particulier pour les femmes est une erreur monumentale".

 

C'est pourquoi nous avons organisé au sein de l'organisation panafricaine des femmes la charité, une organisation appelée « Hommes pour l'émancipation des femmes. » Nous comprenons que l'émancipation des femmes est nécessaire pour l'émancipation des hommes.

 

L'organisation est l'arme des opprimés. Chaque personne doit adhérer à une organisation et la stratégie doit être de l'organisation des organisations. Notre objectif est de devenir organisé de telle sorte que nous pouvons faire en un jour ce qui s'est déjà de 20 ans.

 

La radicalisation de la révolution est l'unification de l'Afrique dans le cadre de l'émancipation et le leadership des femmes.

 

Nous ne pouvons pas être vaincus si les femmes viennent à aimer le travail de l'unification de l'Afrique, comme elle aime sa famille ; et il n'y a rien de plus positif pour sa famille que l'unification de l'Afrique.

 

Les femmes sont les éducateurs primaires pour les garçons et les filles dans la société et la conscience qu'elle gagnera de travailler à l'unification de l'Afrique vont sortir par le biais de l'amour de ses enfants pour l'Afrique, et la détermination de l'HME à utiliser leur éducation pour construire une Afrique forte.

 

En Afrique, nous avons tout ce dont nous avons besoin pour la libération et l'unification de l'Afrique. Organisation et la confiance est ce qui est maintenant nécessaire.

 

Additional information

viagra bitcoin buy