Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race, suite et fin

 

La France est la Nation championne de toute catégorie dans l’utilisation d’un vocabulaire qui jette le discrédit sur les communautés minoritaires de ce pays les éloignant du centre de gravité sociétale qu'est la SOLIDARITE des peuples

 

Aissi donc on relève les entrants..Communautarisme séparatisme qui attaquent de front le monde musulman les Africaine et autres afrodescendants, et le dernier arrivé… « Privilège blanc » qui ouvre la porte à toutes les exactions raciales perpétrées par les identitaires très nombreux en cette terre française.

 

Mais alors pourquoi vouloir supprimer le mot Race dans le langage populaire et les écrits alors que les expressions, Noir, Blanc font les beaux jours de la presse, marquant une différence très nette entre les individus, faisant la part belle à la race précisément indo européenne.

 

Car la France semble oublier que les troubles de nos jours sont la conséquence d’un passé peu glorieux…

 

…qu’on se rappelle qu’en 1945 elle fut sauvée de justesse de la domination allemande grâce à une mobilisation mondiale entraînant de millions de morts, qui eut dû entrainer de la modestie dans sa diplomatie… 

 

…Car dès la fin de la guerre elle se livrait à des luttes colonialistes contre des peuples qui revendiquaient leur liberté, entre autre l’Indochine et l’Algérie.

 

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que jus qu’à le moitié du 20ème siècle la France exerçait une tutelle sur plus de 110 millions non pas de citoyens mais des indigènes aux droits réduits…

 

…qu’après la période dite de décolonisation, elle a conservé les territoires dits outre mer qui lui vaut d’occuper deux tiers des océans, avec de revenus conséquents.

 

Alors il ne faut perdre de vue que toutes les mémoires ne sont pas courtes…

 

…que demain sur le sol français on sera confronté aux commandos libyens syriens et autres en guise de représailles dont le peuple en souffrira à cause du peu des discernement de ses dirigeants passés et présents.

 

Mais quoiqu’il en soit, il y aura toujours des Nègres des Asiatique les Latinos de indoeuropéens, qui font partie intégrante de la Race Humaine 

 

Hymne de CUBA, Ile de la CARAIBE

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

Diversité

 

Un anachronisme incroyable, être obligé au 21è siècle, au pays des droits de l’homme, de quémander une place sur une liste électorale, qui sera éventuellement octroyée non pas en raison de la compétence de l’intéressé...

...mais du fait de critères extra politiques tels que l’origine ethnique ou autre sexe qui conduiront au quota ou à la parité…

Et dans ce jeu peu reluisant, certains de nos frères de la diaspora africaine, ont cette capacité de se tromper de combat...

...ou se fourvoyer au niveau du choix des priorités, avec comme dernier zombi en date…la diversité, que je traduis par marginalité…

...A votre bon cœur monsieur madame, une démarche qui prend l’allure de mendicité politique…et notre dignité de Nègre dans tout ça…

A moi de vous rapporter un fait vécu…

Nous sommes après le 10 Mai 1981, voici venu le temps de la rose, il suffit de se proclamer candidat pour être élu sur la bannière de la pseudo union de la gauche.

 Cet homme qui a la dimension d’un parlementaire, donnant le vertige à ses "amis politiques" sur le plan de la doctrine, fait acte de candidature auprès de son mouvement, pensant avoir un bon dossier, avec quatre siècle de nationalité .

Les  période d’Esclavage, et de colonialisme comprise, un grand père à Verdun en 1916, et un oncle à Sainte Mère Eglise au débarquement de Juin 1944, bref  nationo national type.

Elu, il pensait ferrailler dur avec ses collègues du Parlement, pour arracher une autonomie même partielle de ces dernières îles de la Caraïbe encore sous tutelle, une promesse du nouvel hôte de l’Elysée faite à titre personnel en 1973.

Un engagement de feu le Programme Commun de la Gauche. , Lire sur AFCAM dans chroniques, archives chroniques, un long combat, Au revoir Monsieur MITTERRAND

Et pourtant ce fut l’émoi, la gène, le crime de lèse majesté, avec un live motif…les électeurs ne sont pas habitués, ils ne comprendraient pas...

…ils ne comprendront jamais du reste.

Invité de se retirer de la course par des -amis- l’homme maintint sa démarche, obligeant l’instance national, à choisir une candidate venue d’ailleurs...

...au titre du quota féminin, qui du reste 5 ans plus tard ne fut pas reconduite pour un nouveau mandat pour cause d’incompétence…

L’intéressé aurait pu démissionner, toutefois il y a les hommes avec leurs bassesses, leurs suffisances, leurs petitesses...

...mais il lui a semblé que les idées, les idéaux et les principes étaient supérieurs, et il ne retourna pas sa veste.

Plus tard, pressenti pour occuper le poste de gouverneur de la province de Lifou , Kanaky, au nom de la République à la faveur des accords de Matignon de Septembre 1988...

...il déclina cette nomination par solidarité avec le peuple canaque dont il est en parfaite harmonie pour leur combat indépendantiste.

Car il faut savoir dire NON un non approprié, pour mériter le respect…

Et de constater que les institutions de ce pays sont bonnes et équilibrées, mais elles ne sont pas faites pour les minorités ethniques...

...en terme de conquête, et d’exercice du pouvoir, à quel que échelon de cette société. , lire sur même site Croisades, archives croisade…Vous avez dit intégration .

Ce mode de fonctionnement ayant son origine avec la période révolutionnaire, dont la Convention avait imposé le principe d’une -République une et indivisible-...

...créant par ce dictat, le fait majoritaire virtuel au profit d’une nation, dont la population en l’espèce sur ce territoire, est d’origine indo européenne.

Or, à la faveur des débats politiques en cours, la question centrale qui est posée, est de savoir si un
Nègre, ou une personne d’origine maghrébine...

...peut prétendre diriger dans ce pays, une grande cité comme Paris, Lyon Marseille Bordeaux ou autre...

 ...Capable en tout état de cause de proposer un programme crédible touchant les finances locales...

...la sécurité, l’environnement, les transports urbains, l’école, l’urbanisme, la fonction publique territoriale gestion du personnel...

...la dimension internationale de la dite cité etc. sans qu’il soit nécessaire de s’enquérir de sa race.

Après observation, vous aurez relevé que nous en sommes loin d’une telle perspective pourtant simple...

...et quand vous avez assimilé tout ça, vous ne vous empressez pas d’avoir une place sur une liste électorale même en position dite éligible.

Car la dignité humaine n’a pas de prix face aux petites ambitions personnelles sans lendemain, et nous afro caribéens avons bien d’autres priorités…

...car des Etats-Unis, pays réputé raciste nous vient le vent d’un prochain séisme politique planétaire majeur.

Mais chut, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué…

Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy