Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer  la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants...

 

...par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’Esclavage à la Guadeloupe...

 

...une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque...

 

...malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines,...

 

...arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804.

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

La Colonisation est un Crime Contre l'Humanité 

Nous sommes à la veille d'une nouvelle année de l'ère chrétienne.

Le christianisme se pose en religion de paix et d'amour venue transformer le message d'un Dieu Jaloux, zélé, vengeur et violent , le message dit de l'Ancien Testament, en un message simple d'un Dieu d'Amour , le message dit du Nouveau Testament.

Force est de constater qu'aujourd'hui cette position est indubitablement fallacieuse.

Aujourd'hui, au Zimbabwe et en Palestine, pour ne citer que ces deux cas récents, sans oublier les autres tels que Haïti ou Cuba, des peuples sont punis depuis des années simplement parce qu'ils ont élu les représentants d'entre eux qui se sont engagés à leurs côtés pour les libérer de la Colonisation et de la désintégration et du pillage associés.

Par des blocus ignobles, on leur coupe tout moyen de subsidence, on détruit leurs infrastructures de santé, on y dépose des souches militaires de germes bactériologiques, on leur interdit l'accès aux aides médicales internationales, on attaque leur agriculture, on nourrit ainsi les divisions et attise la haine inter-groupes, et après on feint de proposer à ces peuples de les sauver de leurs dirigeants qualifiés de dictateurs et/ou sanguinaires.

On n'entend pas la voix des Églises dénoncer la démonisation des sauveurs de ces peuples,
On se demande bien si aujourd'hui l'Église prendrait la défense de Jésus-Christ.

Force est de constater que la position de l'Église n'est pas nouvelle.
On se rappelle que Christophe Colomb avait un contrat avec les monarques espagnols tous voués à l'Église chrétienne catholique.

Or dans son plaidoyer pour ma terre lu sur une antenne de radio  en 1975, Herbert Avraham Haggiag Pagani, dit Herbert Pagani, plaçait le père de Christophe Colomb, ce tisserand renommé, dans la tradition ancestrale de la colonisation au nom du sionisme en ces termes

Je suis chez moi sur terre, j'ai ma terre ,  Elle m'a été promise, elle sera maintenant due.
Qu'est ce que le sionisme , Ça se réduit a une simple phrase , L'an prochain a Jérusalem. Non, ce n'est pas un slogan du Club Méditerranée.

 C'est écrit dans la bible , le livre le plus vendu et le plus mal lu du monde, et cette prière est devenue un cri, un cri de plus de 2 000 ans,et le père de Christophe Colomb, celui de Kafka, celui de Proust, de Chagall, de Marx, d'Einstein et même de Kissinger, l'ont répétée cette phrase, au moins une fois par an, le jour de Paques."

Ceci est confirmé par Antoine Spire dans un hommage à Jacques Hassoun du 28 avril 1999 où il déclare /
-Je me souviens des Indes Occidentales et des débats que nous avions eu à propos de ce livre.

Christophe Colomb, parti à la découverte des Indes pour répéter l’Odyssée de ses prédécesseurs se heurta à un autre continent , ainsi en est-il de tous nos actes ,  à la fois mus par la compulsion de répétition et se heurtant à l’obscénité étrange du neuf.-

Les descendants des rescapés Amérindiens et Africains savent encore dans leur être profond ce que signifie ce L'an prochain a Jérusalem. de Christophe Colomb. Ils ont gardé dans leur mémoire qu'on leur presse d'oublier le souvenir des atrocités de l'idéologie de Christophe Colomb.

Dans une histoire populaire des États-Unis, de 1492 à nos jours, Howard Zinn cite Colomb dans son rapport fait à la cour de Madrid:

Ils , les Arawaks,  échangeaient volontiers tout ce qu'ils possédaient Avec seulement cinquante hommes, nous pourrions les soumettre tous et leur faire faire tout ce que nous voulons je me saisis par la force de quelques indigènes afin qu'ils me renseignent.

Howard Zinn explique comment, dans la province haïtienne de Cicao, Christophe Colomb faisait trancher les mains des Indiens qui n'arrivaient pas à produire suffisamment d'or, les faisait saigner à blanc et lançait les chiens à leurs trousses avant de leur exécution.

Descendants des rescapés Amérindiens ou d'Africains, ou humains tout simplement, nous ne pouvons que condamner le Colonialisme comme Crime Contre l'Humanité.

Il n'a aucune circonstance atténuante, où que ce soit, au Zimbabwe ou en Palestine, quelle qu'en soit la forme, ancienne ou nouvelle.


Tout Homme d'État digne et moderne se doit de condamner sans aucune ambiguïté ce Crime Contre l'Humanité.

Peuples du monde, que l'année 2009 soit fondamentalement différente de toutes les autres années précédentes!
Qu'elle soit celle de la victoire de la Justice.

Unissons nos pensées tous les jours, à midi et à minuit, sur toute la planète; nous réussirons.

Additional information

viagra bitcoin buy