Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race( suite)

 

Ce grand défi est de comparer sur la toile le sort réservé en France  à deux sœurs jumelles, Race etReligion...dont l’une, La Race a été placée au banc des accusés comme responsable des « coup de sang raciaux «  périodiques que connait ce pays depuis quelques années

 

Oui mais s’agissant de la mouvance musulmane, on ne peut exclure la politique française  partisane, au Moyen orient, les coups bas de l’Etat hébreu au regard de la Palestine en devenir, la destruction de la Libye en 2011 dont la France était en pôle position, une ingérence manifeste depuis 2012 en Syrie dont on voit mal la fin de ce conflit.

 

Bref, dans toute manifestation violente au sein de  la Société il  faut  établir les causes consécutives à une diplomatie de la petite semaine  et dénoncer avec force les vrais responsables.

 

Cela  dit pourquoi la problématique raciale a pris une telle proportion en France alors qu’en Europe les pays à démocratie comparable bénéficient d’une paix sociale apaisée.

 

Et nous sommes en ce jour historique du 7 Janvier 2015 …

 

…un attentat est un acte de guerre à carctère politique, conduit par des militants cultivés, motivés.

 

… l’opération est préparée longtemps à l’avance, et au jour convenu les choses se passent sans bavure, et les hommes  disparaissent ne laissant aucune trace de leur mission.

 

Or en ce 7 Janvier avec l’attaque de l’imprimerie « Charly Bebdo » nous avons eu affaire à une petite bande de  dégénénés, choisis au hasard  pour un mauvais coup, sans doute drogués, qui restent dans les parages proches, pour être « logés » rapidement et tués par les forces de police…

 

….qu’un jour l’Histoire nous révelera les commanditaires.

 

 Car ces hommes n’avaiet pas le profil de soldat, d’homme de guerre, mais manipulés pour tuer.

 

Et du reste les politiciens au Pouvoir sont tombés dans le piège par naïveté ou imcompétence pour hurler au Monde entier que « la France était victime d’un   odieux attentat »…

 

…invitant tous « les grands de la Planète »  à une marche à Paris le 11 Janvier 2015, pour la défense de la «  liberté d’expression »,un abus  de la vision des réalités, car seuls quelques rares médias non affidés usesnt avec parcimonie de ce privilège.

 

Par contre l’ancien Président améridain a décliné cette invitation ne voulant sans doute pa s’acssocier à cette  mascarde.

 

Mais des dirigeants africains étaient bien présents en nombre une bonne quinzaine en tête du cortège, venus remercier «  buana » l’impérialiste de l'Occident pour son soutien à ces 3èmes mandats, ou à la modification permanente de leur constitution à des fins  de mauvaises gouvernance. ces crétins de négrillons…

 

…ah la bonne affaire qui politiquement ine finé , na pas payé.

 

Mais les premières personnes visées par ces évènements tragiques furent les communautés musulmanes, affublées de tous les péchés d’Israel.

 

En fait ce n’est pas le seul but recherché par ces despérados, car le mode opératoire par la suite, des citoyens agressés mortellement tout à fait anonymes, indique sans doute que certains veulent installer dans la pays un climat de peur et de terreur pour renversr les institutions de la République.

 

Sur cette dernière hypothèse on peut avancer que ces ennemis invisibles ont gagné, face à un peuple déjà plongé dans la peur qui a accepté sans résistance une décision illégales, autoritaire d'un long confinement sanitaire …

 

… et en sas d’une guerre civile ou un coup d’Etat  militaire je ne pense pas que les citoyens seraient traversés par un sentiment de révolte face à l’adversité …

 

…l’avenir nous le dira…

 

 

Et voila q’un groupe  du nom « des identitaires », jette le masque en faisant état de concepts, « racisme anti blanc  anti francais » et « privilège blanc »inconnus jusqu’alors dans les échanges de la société civile.

 

La suite prochainement

 

 Déja 10 ans Patrick est parti vers d'autres cieux...

https://www.youtube.com/watch?v=abw9sBMFBdM&list=RDabw9sBMFBdM&start_radio=1

 

Le conflit israélo-palestinien

 

 

Ce conflit met en exergue le différent qui oppose au Proche-Orient, les Palestiniens et l’Etat d’Israël, ayant débuté depuis la création de l’Etat hébreu par un vote de l’Organisation des Nations Unies au 14 Mai 1948…

Cette crise entre les communautés arabes et juives non résolue à ce jour, revêt un caractère nationaliste, incluant une dimension religieuse entre les Israéliens de religion juive et les Palestiniens de confession musulmane…

Placée sous mandat britannique depuis les années 1920 cette zone du Proche Orient désignée la Palestine est soumise à l’examen de l’ONU en 1947 qui vote un plan de partage de ce territoire conférant un Etat distingue à chaque communauté…

-          l’Etat d’Israël né en 1948

-          La bande de Gaza sou le contrôle de l’Egypte

-          La Cisjordanie annexée par la Jordanie en 1950

-          La Ville de Jérusalem étant placée sous contrôle international

Mais ce plan qui est rejeté par les Etats arabes et les Palestiniens mènera dès 1948 à la première guerre israélo-arabe, qui sera suivie de l’exode de milliers de palestiniens, représentant plus de 5 000000 réfugiés à ce jour et l’arrivée massive de personnes se réclamant de la mouvance judaïque.

A l’issue de la guerre de six jours en 1967, les populations de Cisjordanie et de Gaza sous administration israélienne ; dès lors naît le sentiment national palestinien s’exprimant par l’Organisation pour la Libération de la Palestine - L’OLP-

En 1993, le processus d’0slo a conduit à la reconnaissance de l’Etat d’Israël par l’OLP, en établissant une autorité intérimaire palestinienne.

Avec la seconde intifada en 2000, marquant le blocage du processus de paix israélien, la bande de Gaza est dirigée par une organisation palestinienne Le Hamas, qui en a pris le contrôle par la force en Juin 2007...

Mais depuis 2006, la bande de Gaza étant soumise à un blocus par Israël, ce fait de guerre est devenu la pierre d’achoppement entre Israël et la Palestine…

Ainsi donc depuis l’échec de la tentative de création de deux Etats en 1948, l’ONU a engagé des centaines de résolutions, soit par le canal du Conseil de sécurité et l’Assemblée générale pour résoudre le conflit, se heurtant souvent au véto américain, sans compter les multiples conférences de paix.

Et donc les points litigieux sont multiples/

- reconnaissance mutuelle de deux peuples

- Création d’un Etat palestinien aux côtés d’Israël, avec la contiguïté de leurs   territoires et le tracé des frontières

- Le sort des colonies israéliennes présentes dans les territoires palestiniens occupés

- Le statut de Jérusalem et le contrôle des lieux saints, etc etc

Et donc on relève que ce conflit d’une parfaite complexité ne peut pas être réglé suivant la diplomatie habituelle en raison des parties ayant des points de vue radicalement opposés…

Mais déjà une question se pose, pourquoi les Nations Unies ont pris le risque de créer un Etat religieux dans un environnement qui ne pouvait qu’être hostile.

Et suivant le décompte des partisans du partage de la Palestine, les Nations de l’Occident y sont largement majoritaires en particulier la totalité des Etats de l'Europe de l'Ouest ayant participé au vote.

Or, les personnes de la mouvance judaïque ont été persécutées en Europe, et non en territoire arabe, mais depuis la déclaration de Balfour en 1917, qui a ouvert la voie au mouvement sioniste, il fallait octroyer à la populaton hébreu un foyer dont le choix s’était porté en Palestine, malgré le mécontentement du monde arabe.

Et donc l’Etat d’ Israël qui depuis 1948 a bénéficié d’un développement fulgurant par rapport à ses voisins arabe ne peut pas se contenter des limites territoriales qui lui été concédées par le partage des Nations unies..

Et donc à moyen terme on peut craindre que le Liban, la Jordanie, la Syrie fassent les frais d’une annexion par la force, disposant de l’arme nucléaire comme moyen de pression diplomatique, grâce au soutien plus ou moins visible de l’Occident et du puissant mouvement sioniste américain.

On peut considérer déjà qu’Israël est un membre virtuel de l’Union européenne, à qui toutes les fédérations sportives de cette entité lui ont ouvert une participation touchant leur compétition.

Et donc vis-à-vis de la Palestine, l’Etat hébreu se comporte comme une puissance colonialiste, qui n’a nul intention de céder ce territoire..

Pour justifier cette occupation de Gaza, Israël fait état du terrorisme du Hamas, mais précisément en la matière il ne peut donner de leçons, quand on se rappelle que durant le mandat britannique en Palestine, son mouvement l’Irgoun, branche armée du mouvement nationaliste La Haganah, a multiplié les actes dit terroristes, pour déstabiliser la présence des Anglais

Qu’en à la résistance palestinienne, elle est trop divisée en courants contradictoires pour apporter une réponse significative à l’occupation hébreu, et la forte influence du Hamas allié à l’Iran chiite, classé comme organition terroriste par l’Occident, n’encourage pas un soutien de Etats arabes de la Région.

Alors pour faciliter la création d’un Etat palestinien l’Administration américaine dirigée par le Président Obama aurait-elle dû passer par la force, impensable…

L'imboglio nucléaire iranien

 

Additional information

viagra bitcoin buy