Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer  la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants...

 

...par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’Esclavage à la Guadeloupe...

 

...une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque...

 

...malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines,...

 

...arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804.

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

Le Honduras

 

 

 

Géographie

 

Le Honduras est un pays d'Amérique centrale. À la fois entouré par la mer des Caraïbes et l'océan Pacifique, le pays est situé à l'est du Guatemala et nord du Salvador et du Nicaragua.

 

Le Honduras se trouve à 15° Nord et 86° Ouest. Sa superficie est de 112 090 km2. Les frontières s'étendent sur 1 520 kilomètres de longueur, 256 avec le Guatemala, 342 avec le Salvador et 922 avec le Nicaragua. Le Honduras possède 820 kilomètres de côtes.

 

De même que ses voisines d'Amérique centrale jusqu'au Yucatan mexicain, et les régions nord de l'Amérique du Sud jusqu'aux bouches de l'Amazone, le Honduras fait partie d'une des régions les plus arrosées de la planète, seulement dépassée par l'extrême sud-est de l'Asie.

 

D'après Aquastat, la hauteur d'eau annuelle moyenne des précipitations est de 1 976 mm, soit pour une superficie de 112 090 kilomètres carrés, un volume de précipitations annuelles de 221,43 kilomètres cubes, soit près de 88 % du chiffre de l'Allemagne qui est de 249,96 km3.

 

De ce volume précipité, l'évapotranspiration et les infiltrations consomment une bonne soixantaine de piurcents, soit 134,51 km3.

 

Restent 86,92 kilomètres cubes de ressources d'eau superficielle produites annuellement sur le territoire du pays ,en interne. De plus une quantité de 9,009 kilomètres cubes d'eau souterraine est produite chaque année, en interne également.

 

Les ressources totales en eau du pays s'élèvent donc ainsi à 95,929 km3, toutes produites en interne ,95 milliards 929 millions de mètres cubes, soit pour une population estimée à 8,5 millions d'habitants en 2008, environ 12 000 m3 d'eau par habitant, ce qui doit être considéré comme très satisfaisant et très largement suffisant.

 

Il faut ajouter qu'une modeste quantité d'eau quitte annuellement le territoire à destination de ses voisins : 8,5 km3, et ce en direction du Guatemala par le rìo Motagua, et du Salvador via le río Lempa et le río Goascorán.

 Population

 

La population du Honduras  est essentiellement composée de métis , 80 % , mais on trouve aussi des Indiens , 7 %, des Africains ,descendants des esclaves et une petite minorité hispanique. Les religions chrétiennes sont les plus importantes, avec 85 % de catholiques et 10 % de protestants.

 La population rurale représente encore plus de 47 %. Les villes principales sont Tegucigalpa la capitale, San Pedro Sula et La Ceiba.

 

Le Honduras comptait 7,64 millions d'habitants ,appelés Honduriens en 2008 ,8,296,693 estimation juillet 2012. La population se compose de 90 % de métis ,Hispaniques et Indigènes, 7 % d'Indigènes purs, 2 % d’afrodescendants Garifuna, et 1 % d’européens.

 

L'espérance de vie est de 69,03 ans pour les hommes et de 72,47 ans pour les femmes. Le taux de mortalité infantile s'évalue à 20,44 ‰ en 2011.

 

Le pays est l'un des plus touché par le sida dans toute l'Amérique Centrale.

 

La croissance de la population s'élève annuellement à 2,1 %, et le taux de fécondité était estimé à 3,3 enfants par femme en 2007

 

Histoire

La grande cité maya de Copán est construite vers 150 ap. J.-C. Vers 1502, Christophe Colomb accoste et le pays est conquis en 1523, avant d’être rattaché à la Capitainerie du Guatemala en 1544.

  L’Espagne tient à ce pays en raison de ses ports et de ses mines. En 1821, à la suite de l’invasion de l’Espagne par les troupes napoléoniennes, le Honduras est rattaché au Mexique et fait partie, de 1824 à 1838, des Provinces-Unies d’Amérique centrale.

Il devient indépendant en 1838 et connaît un régime de dictature de 1894 à 1911. Il est ensuite occupé par les troupes nord-américaines de 1911 à 1933, avant de subir à nouveau la dictature jusqu’en 1956. Les élections de 1980 permettent au parti libéral de diriger le pays.

En 1993, le libéral Carlos Roberto Reina est élu président de la République. Il doit faire face à la montée du trafic de drogue, car son pays est devenu la plaque tournante du trafic entre la Colombie et les Etats-Unis

Le président Carlos Flores, élu en 1998, a dû quant à lui faire face a une catastrophe naturelle , l’ouragan Mitch a dévasté le pays fin 1998. En 1999 des incidents frontaliers ont tendu les relations avec le Nicaragua voisin.

Le pouvoir exécutif est entre les mains du président de la République, qui est à la fois chef de l'État et chef du gouvernement. Il nomme son cabinet.

 

Le président est élu pour un mandat de 4 ans, en même temps qu'un vice-président de la République. Il n'est pas rééligible.

 

Le 28 juin 2009, un coup d'Etat expulsa du Honduras le président Manuel Zelaya qui avait tenté d'organiser un référendum inconstitutionnel pour faire modifier la Constitution.

 

Le pays connut ensuite d'importantes mobilisations populaires, les uns dénonçant le Coup d'État, les autres soutenant les putschistes.

 

Aux élections du

 

Les principales organisations internationales et pays ont refusé d'envoyer des observateurs et de reconnaitre ces élections. Cela n'a pas empêché M. Lobo de prendre ses fonctions le

 

Mexique

Additional information

viagra bitcoin buy