Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer  la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants...

 

...par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’Esclavage à la Guadeloupe...

 

...une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque...

 

...malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines,...

 

...arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804.

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

Le Brésil

 

 

 

Géographie

 

Géographie du Brésil Continent Amérique Région Amérique du Sud Coordonnées 10° 00' S, 55° 00' W Superficie 5e rang mondial

 

8 514 877 km2

 

Terres , 99,3 %

 

Eau , 0,7 %

 

Côtes 7 491 km Frontières Total 16 885 km , Argentine 1 261 km, Bolivie 3 423 km, Colombie 1 644 km, Guyane 730 km, Guyana 1 606 km.

Paraguay 1 365 km, Pérou 2 995 km, Suriname 593 km, Uruguay 1 068 km, Venezuela 2 200 km.

Altitude maximale Pico da Neblina ,2 994 m, Altitude minimale Océan Atlantique ,0 m, Plus long cours d’eau Amazone Plus importante étendue d’eau.

 

Le Brésil est un pays d'Amérique du Sud. Cinquième pays du monde par sa superficie, il est bordé à l'est par l'océan Atlantique et s'étend vers l'intérieur du continent le long des bassins hydrographiques des fleuves Amazone et Paraná.

 

Son territoire peut schématiquement se diviser en deux principales zones ,la moitié nord- ouest du pays se constitue du bassin de l'Amazone, couverte par la forêt équatoriale tandis que le sud-est est une région de plateaux et de montagnes, couverte de savanes et de forêts.

 

Cette division rapide ne doit cependant pas masquer la diversité des biomes du territoire brésilien qui vont des forêts tropicales humides du bassin amazonien aux prairies inondées du Pantanal et des savanes semi-arides du Sertão aux mangroves du littoral.

 

Le climat est tropical sur la majorité du pays, chaud et humide. Les saisons, inversées par rapport à l'hémisphère nord ,hiver en juin, juillet et août, sont peu marquées sur la majorité du territoire.

 

En hiver les températures descendent rarement en dessous de 10 °C alors qu'elles montent fréquemment à plus de 40 °C en été. Seules les montagnes du sud du pays peuvent connaître exceptionnellement des températures négatives.

Population

Le Brésil est le pays de la diversité. Plus de 50 % de la population est d’origine européenne, les métis et les mulâtres représentant près de 40 % de la population.
 Les afro-brésiliens constituent une minorité. La population indienne est en très nette diminution.
La religion catholique domine, mais 10 % de la population appartient à diverses sectes. La croissance de la population brésilienne est aujourd’hui de 1,4 % par an. L’indice de fécondité est de 2,4 enfants par femme. La répartition de la population est très inégale.

A des régions où les densités sont très basses, comme dans l’Amazonie ou le Mato Grosso, s’opposent des zones très densément peuplées. 80 % de la population vit dans les villes, lesquelles connaissent des densités très élevées.

 Sao Paulo est une des plus grandes agglomérations du monde et accueille 50 % de la capacité industrielle brésilienne.

L’ancienne capitale, Rio de Janeiro, est toujours le centre culturel du pays et une importante cité portuaire et industrielle.

 Belo Horizonte est une ville minière et industrielle. Salvador de Bahia est la plus grande ville du nord-est. La capitale du pays, Brasilia est un important centre administratif et politique.

Histoire

Les Portugais abordent les côtes du pays en 1500 et le baptisent  Terre de la Sainte Croix . En 1750, le traité de Madrid fixe les frontières entre les empires portugais et espagnols.

Mais les velléités indépendantistes ne tardent pas à voir le jour, devenant de plus en plus importantes à la fin du XVIIIe siècle. Fuyant les guerres de conquêtes napoléoniennes en Europe, la cour portugaise trouve refuge au Brésil.

Dom Joao IV , Jean IV,  se fait alors proclamer roi du Portugal et du Brésil. Il rentre au Portugal en 1821, laissant le pouvoir à son fils Dom Pedro, qui mène le pays à l’indépendance, proclamée en 1822.

Dom Pedro devient le premier empereur du Brésil, sous le nom de Pedro 1er. Confronté à une insurrection militaire en 1889, Pedro 1er est contraint d’abdiquer.

C’est la fin de l’empire, la naissance de la première république brésilienne. Le pouvoir central est confié à un président, mais les différentes provinces sont représentées par un gouverneur élu au Congrès. Le pays connaît alors une période de grande instabilité politique.

Une douzaine de présidents se succèdent au pouvoir jusqu’en 1930. Dominé par des militaires à partir de 1964, le Brésil connaît une dure période de répression. Fernando Cardosoest élu président en 1994.

 Cet ancien ministre des finances mène une politique anti- inflationniste qui porte ses fruits. Cardosoa d’ailleurs été réélu en 1998.

L’économie brésilienne redresse le nez. La république fédérative du Brésil est une démocratie présidentielle. Elle est divisée en 26 Etats.

Les élections municipales de 2000 sont marquées par les bons résultats du Parti des travailleurs ,PT, qui remporte la mairie de São Paulo.

 Lula est élu, le 27 octobre 2002, aux élections présidentielles. Pour la première fois, un président de la République de gauche est élu au Brésil. Il entre en fonctions le 1er janvier 2003.

Le Brésil est une république fédérative présidentielle, composée de vingt-six États et d'un district fédéral. Sa Constitution a été adoptée le 5 octobre 1988.

 

Le président est élu pour un mandat de quatre ans, et peut être réélu une fois. La présidente actuelle est Dilma Rousseff née le 14 décembre 1947, officiellement investie le 1er janvier 2011. Il s'agit de l'ancienne chef de cabinet du président Lula, auquel elle a succédé.

 

Le droit de vote est obligatoire pour les citoyens alphabétisés âgés de 18 à 70 ans , il est facultatif pour les analphabètes et ceux âgés de 16 à 18 ans ainsi que pour les plus de 70 ans.

 

La très grande majorité des Amérindiens ont le statut de mineur protégé et, à ce titre, ne bénéficient pas des droits civiques.

 

Le pouvoir législatif est exercé par la Chambre des députés, composée de 513 sièges, et le Sénat qui compte 81 membres.

 

Les Églises exercent une forte influence dans la politique brésilienne. Elles interviennent dans le débats des campagnes électorales.

 

Plusieurs partis politiques ont un nom qui évoque une religion ,Partido Social Cristão, Partido Social Democrata Cristão ou encore Partido Trabalhista Cristão. Au Parlement brésilien, le groupe évangélique est composé de 63 députés ,sur 513, et 3 sénateurs ,sur 81.

Argentine 

Additional information

viagra bitcoin buy