Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race, suite et fin

 

La France est la Nation championne de toute catégorie dans l’utilisation d’un vocabulaire qui jette le discrédit sur les communautés minoritaires de ce pays les éloignant du centre de gravité sociétale qu'est la SOLIDARITE des peuples

 

Aissi donc on relève les entrants..Communautarisme séparatisme qui attaquent de front le monde musulman les Africaine et autres afrodescendants, et le dernier arrivé… « Privilège blanc » qui ouvre la porte à toutes les exactions raciales perpétrées par les identitaires très nombreux en cette terre française.

 

Mais alors pourquoi vouloir supprimer le mot Race dans le langage populaire et les écrits alors que les expressions, Noir, Blanc font les beaux jours de la presse, marquant une différence très nette entre les individus, faisant la part belle à la race précisément indo européenne.

 

Car la France semble oublier que les troubles de nos jours sont la conséquence d’un passé peu glorieux…

 

…qu’on se rappelle qu’en 1945 elle fut sauvée de justesse de la domination allemande grâce à une mobilisation mondiale entraînant de millions de morts, qui eut dû entrainer de la modestie dans sa diplomatie… 

 

…Car dès la fin de la guerre elle se livrait à des luttes colonialistes contre des peuples qui revendiquaient leur liberté, entre autre l’Indochine et l’Algérie.

 

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que jus qu’à le moitié du 20ème siècle la France exerçait une tutelle sur plus de 110 millions non pas de citoyens mais des indigènes aux droits réduits…

 

…qu’après la période dite de décolonisation, elle a conservé les territoires dits outre mer qui lui vaut d’occuper deux tiers des océans, avec de revenus conséquents.

 

Alors il ne faut perdre de vue que toutes les mémoires ne sont pas courtes…

 

…que demain sur le sol français on sera confronté aux commandos libyens syriens et autres en guise de représailles dont le peuple en souffrira à cause du peu des discernement de ses dirigeants passés et présents.

 

Mais quoiqu’il en soit, il y aura toujours des Nègres des Asiatique les Latinos de indoeuropéens, qui font partie intégrante de la Race Humaine 

 

Hymne de CUBA, Ile de la CARAIBE

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

Mai Juin mois de l'Histoire

 

Caraïbéens, Guyanais, Réunionnais de quoi souffrons-nous ?

On ne vieillit pas avec les années qui passent , on devient vieux quand on a trahi son idéal...

...Demain Dimanche 22 mai, au même titre que le Vendredi 27 mai, nous avons rendez-vous avec l'Histoire, notre Histoire...

En la circonstance, nous eûmes préféré que l'événement soit placé sur un seul jour, chômé et payé...

...pour nous, Guyanais, Réunionnais, Caraïbéens, en France, et dans nos pays respectifs...

...Ce sera chose faite, je l'espère dans un avenir pas trop lointain.

Mais pour l'immense majorité des uns et des autres, quel est l'objet de cette intense, pressante et légitime revendication, son fondement dans le temps et l'espace ...

Prenant connaissance, il y a quelque temps, de statistiques concernant nos pays, je fus inquiet...

...mais pas surpris de chiffres faisant état, que sur 100 jeunes de plus de 15 ans laissant le circuit scolaire...

...75 % n'avaient aucun diplôme, alors que cette estimation est ramenée à 40 % en France.

Inquiet, certes pour l'avenir de ces jeunes qui auront les pires difficultés à s'installer dans un environnement de plus en plus complexe, exigeant titres et connaissances.

Mais non surpris, car il est dans la nature du système de prodiguer juste ce qu'il faut au colonisé...

...pour que dans l'avenir, l'envie ne lui en prenne d'avoir des revendications d'ordre politique par exemple...

Il est maintenu dans un état permanent d'infériorité intellectuelle.

Dès lors, qu'il soit ici ou ailleurs, le colonisé ,quelle que soit son origine, caraïbéenne, réunionnaise ou guyanaise, n'a d'yeux que pour l'autre modèle.

Son subconscient le guide naturellement à repousser toutes les initiatives de son frère de race...

...à refuser sa compétence dès lors qu'il n'est pas un indo européen.

Dans mon parcours au quotidien, je suis constamment confronté avec ce paradoxe...

...dont heureusement j'en connais les origines, ce qui me permet de ne pas baisser les bras.

Les origines ont pour nom et causes à effet :

- l'Esclavage,
- la Colonisation,
- l'assimilation.

Et maintenant, l'intégration et l'insertion...

Au cours des siècles, passant tour à tour du statut d'individu humilié, puis dominé...

...nous vivons à l'ère de la personne dépourvue de spécificité, et si nous n'y prenons pas garde, nous deviendrons des spécimens à plus ou moyen terme.

Un peuple, petit ou grand, est digne quand il assume son Histoire, ce qui lui permet d'avancer.

Mais faut-il pour nous, que nous connaissions notre Histoire afin de l'assumer.

C'est précisément de cela dont nous souffrons.

Un grand homme politique de la région disait que... :

-... "la culture est ce qui reste quand on a tout oublié".

Pour moi, j'ai tout oublié, sauf l'essentiel...

...Un jour dans l'année, pour me souvenir, afin que la conscience…collective, demeure éveillée...

Est- ce trop demander… !

à chaque peuple, selon son Histoire.

Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy